Conseils de base en hygiène alimentaire

L’alimentation actuelle étant appauvrie en sels minéraux, vitamines et autres nutriments en raison des modes de culture, de transformation (raffinage) et de conservation, il est primordial de respecter les conseils de base suivants :

- Prenez le temps de manger assis, à table, au calme si possible, sans télévision allumée et en conscience.
- Mastiquez longuement les aliments pour faciliter la digestion, l’assimilation de tous les nutriments contenus dans la nourriture et l’élimination des toxines. L’idéal est de mâcher 40 fois chaque bouchée, je vous propose dans un premier temps de fixer un objectif à 20 fois. Pour faciliter cet exercice, la solution est de reposer les couverts sur l’assiette entre chaque bouchée.
- Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour,en dehors des repas, vous pouvez commencer par 1 litre et augmenter progressivement. Privilégiez les eaux de source peu minéralisées qui filtrent mieux l’organisme, comme l’eau de source du Mont Roucous, Fontaine de la reine, Montcalm, l’eau de Volvic ou l’eau de source de montagne de Carrefour. Toutes sont disponibles en grande surface.
- Consommez de bonnes huiles. En effet les huiles de production industrielle sont chauffées, dénaturées et ont perdu la plupart de leurs qualités nutritionnelles, au contraire des huiles dites « vierges et de première pression à froid » et de qualité biologique de préférence.
Dans un 1er temps, deux huiles sont indispensables dans votre cuisine et se complètent au niveau des apports en oméga 3, 6 et 9 : l’huile d’olive pour la cuisson et l’huile de colza (à conserver au frigo) pour les préparations crues.
Complétez votre consommation d’omega 3 en mangeant des poissons gras : anchois, harengs, maquereaux, sardines, saumons et truites.
Limitez la consommation de graisses saturées : charcuteries, viennoiseries, graisses cuites.
- Privilégiez les céréales, farines et sucres complets ou semi-complets et de qualité biologique si possible.
- Mangez des fruits et des légumes de saison, et pensez aux différentes formes de conservation qui n’altèrent pas la qualité des aliments (séchage, lacto-fermentation, macération).
Consommez les fruits frais en dehors des repas, au minimum ½ heure avant.
- Cuisez les aliments à la vapeur douce, en papillote ou à l’étouffée.
- Recherchez des aliments de qualité, de production locale et biologique si possible, non transformés.

C’est en appliquant progressivement et régulièrement ces conseils que vous parviendrez à adopter définitivement une alimentation plus saine et bénéfique à l’équilibre de votre organisme.

Pour plus de renseignements, contactez-moi :
Par téléphone : 06 79 22 25 89
Par mail